一般財団法人 連帯 東北・西南 RENTAI TOHOKU-SEINAN

一般財団法人 連帯 東北・西南 RENTAI TOHOKU-SEINAN

  • 日本語
  • English
  • Francais
  • Deutsch
  • 中国語



2014年11月
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Archives

2013.06.02 19:19

Organisation d'une marche de soutien pour l'ILC (1er juin 2013, Hiraizumi-cho, Nishiiwai-gun / Ichinoseki-shi, Iwate-ken)

La marche que nous avons organisée pour soutenir la candidature de la ville d'Ichinoseki à l'accueil de l'accélérateur de particules linéaire ILC (International Linear Collider) a eu lieu le samedi 1er juin. Longue de dix kilomètres, elle partait de l'entrée du pavillon Konjikido du temple Chusonji, pour rejoindre le centre commercial Nanohana Plaza à Ichinoseki.

Bien que notre association continue ses activités de soutien indépendantes dans les logements temporaires, nous avons récemment appris - un peu tard certes - que l'accélérateur de particules ILC pourrait être construit dans les environs de la ville d'Ichinoseki. Nous pensons que la région du Tohoku ne doit pas seulement se reconstruire, et nous sommes convaincus que la construction de ces installations constituera le déclic qui amorcera, non seulement la reconstruction, mais au-delà, le développement de la région. Cependant, nous avons malheureusement constaté que les habitants manquaient de compréhension et d'enthousiasme quant à ce projet. Pour nous rendre utiles et sensibiliser la population, nous avons donc décidé d'organiser une marche.

2013-Jul-01-img1.jpg 2013-Jul-01-img2.jpg

Le mardi 21 mai, notre président, M. Sata était intervenu à la radio FM Asumo (diffusée dans la préfecture d'Iwate, à Ichinoseki et dans une partie de Hiraizumi-cho) où il était l'invité de la rubrique « Asumosagozai » de l'émission « Radio Nanohana » (14h35-15h00). Il nous a fait le plaisir de présenter la nature des activités et de la philosophie de notre association Rentai Tohoku-Seinan. Il a ensuite appelé tous les auditeurs à participer à la marche du 1er juin (10 km depuis l'entrée du pavillon Konjikido du temple Chusonji jusqu'à Ichinoseki), pour soutenir la candidature du Japon à l'accueil de l'accélérateur de particules ILC (International Linear Collider). Nous avons en suite passé les 10 jours qui nous séparaient du départ (6 jours d'activité) à organiser cette marche, à décider de son itinéraire, à obtenir toutes les autorisations nécessaires, à réaliser les prospectus et à fabriquer les drapeaux.

2013-Jul-01-img3.jpg 2013-Jul-01-img4.jpg

Le samedi 1er juin, à 8h30, à l'entrée du pavillon Konjikido du temple Chusonji, on pouvait sentir dans l'air l'enthousiasme de tous les participants. Le temps était au beau fixe, idéal pour une marche réussie. Le président, accompagné de quelques personnes, avait préalablement prononcé une prière au Konjikido pour la sécurité de tous les participants à la marche, et pour la concrétisation de la construction de l'accélérateur de particules.

Le président a salué tous les participants réunis, puis nous avons pris une photo de groupe, et nous sommes parti à 9h.

2013-Jul-01-img5.jpg 2013-Jul-01-img6.jpg
2013-Jul-01-img11.jpg
Design des drapeaux utilisés pendant la marche. De droite à gauche :
  • Hiraizumi - Ichinoseki, terre d'amour et de science !
  • Oui à l'ILC ! Pour la reconstruction du Tohoku grâce à la science.
  • ILC, le déclic pour le développement du Tohoku.
  • ILC, pour l'avenir du Tohoku, la région de tous les enfants !
  • Oui à l'ILC ! Le rêve et l'espoir renaissent dans le Tohoku !
  • Pour l'autonomie du Tohoku grâce à l'ILC.
  • Bienvenue à l'ILC. Bons baisers du Tohoku !
  • Faisons du Tohoku une terre d'amour et de science avec l'ILC !

Nous avons préparé huit drapeaux différents, six en japonais et deux en anglais. La marche progressait doucement mais sûrement, animée par la volonté de chacun des participants. Pour ne pas faire d'insolation, nous faisions régulièrement des pauses, et nous nous réhydrations.

2013-Jul-01-img7.jpg 2013-Jul-01-img8.jpg

L'un des participants, M. Isao Aoki, est propriétaire d'une usine qui se trouvait sur l'itinéraire de la marche, à cinq kilomètres de l'arrivée. C'est là que nous avons fait notre première halte.

2013-Jul-01-img9.jpg 2013-Jul-01-img10.jpg

Nous avons enfin atteint le lieu d'arrivée après avoir traversé la dernière rue commerçante. 70 personnes étaient présentes au départ, et environ 35 ont marché jusqu'à l'arrivée. Cette marche fut un instant d'union pour l'accueil de l'accélérateur de particules ILC, et tous les participants semblaient pleinement satisfaits.

2013-06-01-記念写真.jpg

Nous avons clairement manqué de préparation car le temps était limité. Il s'est passé seulement dix jours entre notre annonce quant à l'organisation de la marche et le départ de la marche elle-même. Mais nous serions très heureux si, à l'occasion de cet évènement, nous avions pu susciter un tant soit peu l'intérêt de la population pour ce projet. Nous réfléchissons actuellement à l'organisation d'une deuxième marche de soutien, si possible pendant le mois de juin, car nous avons appris que les scientifiques responsables de la sélection du site qui accueillera l'accélérateur de particules communiqueront leur choix au début du mois de juillet.

N'hésitez pas à consulter l'article du journal Iwate Nichinichi Shimbun relatant l'organisation du présent événement.

L'article du journal Iwate Nichinichi Shimbun du 2 juin 2013

2013-06-02-Nichi-Nichi Shimbun.jpg

ILC? - Q&R

Pour plus d'informations, veuillez vous référer aux explications ci-dessous. Elles sont rédigées sous la forme de questions-réponses, accessibles et compréhensibles par tous.

Q:Qu'est-ce que l'ILC (International Linear Collider) ?
R:L'ILC est une installation expérimentale qui attire les regards des scientifiques du monde entier.
C'est un gigantesque accélérateur, en ligne droite, d'environ 30 à 50 km de longueur. Il permet de réaliser des expériences où s'entrechoquent des électrons et des positrons lancés avec la plus grande quantité d'énergie que l'on puisse générer aujourd'hui. Il s'agit de percer les mystères de la matière, de la naissance de l'univers, de l'espace et du temps, en reproduisant les réactions hautement énergétiques des débuts de l'univers. L'accélérateur ILC est considéré comme faisant partie des trois plus grands projets de l'humanité au 21e siècle, avec la Station spatiale internationale et le Réacteur thermonucléaire expérimental international (ITER). Il s'agit donc d'une installation colossale, tant du point de vue de son envergure que de sa signification, et qui sera propice à l'innovation scientifique.
Lien à propos de l'ILC : http://aaa-sentan.org/ILC/

Q:Que se passera-t-il pour la région qui accueillera l'accélérateur ?
R:Il aura un effet bénéfique sur l'économie de l'ordre de plusieurs milliers de milliards de yens, une augmentation de la population et une internationalisation de la région.
En dehors de la construction de l'accélérateur lui-même et des installations qui s'y rattachent, on peut s'attendre à un développement des infrastructures pour les scientifiques qui aura un effet positif sur l'économie. De plus, il est certain que la ville qui accueillera l'accélérateur deviendra la « Mecque » de la science, une ville scientifique où se réuniront les meilleurs chercheurs mondiaux. L'internationalisation de la région permettra d'abord de multiplier les occasions de partager son quotidien avec des gens venus de nombreux pays différents, et c'est environ 30 000 personnes qui seraient amenées à venir s'installer et travailler, en comptant les scientifiques, leurs familles, et les infrastructures qui les accueilleront.

Q:Pourquoi la ville d'Ichinoseki, de la préfecture d'Iwate, s'est elle portée candidate ?
R:La première explication est la présence d'un sol rocheux, solide et stable, sans équivalent dans le monde et unique au Japon.
L'accélérateur ILC s'étendra en ligne droite sur une longueur de 30 à 50 km environ. Le lieu idéal à son installation doit donc être une très vaste étendue rocheuse. La chaîne de montagnes du Kitakami Sanchi, située dans le Tohoku, est constituée d'un granite particulièrement dur, formé à partir de remontées de magma. De plus l'absence de failles rend la zone idéale.

Q:À part l'accélérateur, il doit y avoir beaucoup d'autres moyens d'exploiter ce sol très dur.
R:Absolument!
Ce sol dur et sans faille ne mérite-t-il pas qu'on envisage sérieusement un déménagement de la capitale ? Pensez à New York, Londres ou Hong-Kong qui sont construites elles aussi sur des sols durs : on comprend aisément qu'un sol très dur est idéal pour construire de nombreux et hauts bâtiments. On peut même imaginer une exploitation de ce sol rocheux pour construire de gigantesques abris en prévision d'un prochain grand tremblement de terre dans la région du Tokai, un peu comme le Fort Knox au États-Unis qui profite de la dureté de son sol pour y enfouir ses réserves d'or. Un tel sol pourrait permettre la construction d'un aéroport et ainsi améliorer grandement l'accès au littoral. C'est un sol porteur de rêve et d'espoir !

Catégorie:Rapport par notre personnel

2013.06.02 19:19 admin

2013.05.23 08:45

Évènement à la mairie de Hiraizumi-cho (21 mai 2013, Hiraizumi-cho, Nishiiwai-gun, Iwate-ken)

Le mardi 21 mai, nous avons organisé un « Curry de l'amitié ® » gratuit pour encourager le personnel de la mairie de Hiraizumi-cho, dans le district de Nishiiwai, préfecture d'Iwate.

2013-May-21-img1.jpg 2013-May-21-img2.jpg

Monsieur Sugawara, maire de la municipalité de Hiraizumi-cho, a fait preuve d'un grand sens du devoir pour la mise en place du Centre de soutien commun aux villes de Fujisawa-cho et d'Ichinoseki, et pour l'aide qu'il a apportée à la ville de Rikuzentakata en s'impliquant dans l'accueil des réfugiés et dans l'approvisionnement en nourriture, en eau, en véhicules, et en ressources humaines. Il a également adhéré aux buts de notre projet quand nous avons proposé au mois d'avril un grand repas de curry pour le personnel de la mairie de Rikuzentakata. Il a profité d'un temps où ses fonctions le laissaient libre pour venir nous donner un coup de main, peu avant midi.

Le personnel de la mairie de Hiraizumi-cho n'a pas ménagé sa peine lors de l'inscription du temple bouddhiste Chusonji au Patrimoine mondial de l'humanité, en plus de ses activités de soutien dans la zone littorale après la catastrophe. Notre association s'est rapprochée de M. Sugawara alors qu'elle en était à ses débuts et nous avons décidé de lui manifester notre gratitude et de récompenser tout le personnel qui travaille sous son autorité en organisant un « Curry de l'amitié ® ».

2013-May-21-img3.jpg 2013-May-21-img4.jpg

Afin de réduire au minimum les préparatifs sur place, nous avons commencé la préparation la veille au soir, dans les locaux du centre d'échange Minami, juste après la fin du grand curry à Kesennuma. Le travail fut terminé plus rapidement que d'habitude grâce à l'aide précieuse de M. Lee, très habile en cuisine car anciennement gérant d'un restaurant à Roppongi, et venu exprès de Tokyo.

Comme lors du repas pour le Conseil de l'aide sociale de la ville de Kesennuma, le personnel de la mairie se réjouissait à l'idée de déguster notre cuisine et a préparé notre accueil en installant une tente avec en-dessous des chaises et des tables, afin que nous puissions servir le curry même sous la pluie et profiter du repas tous ensemble.

2013-May-21-img5.jpg 2013-May-21-img6.jpg

Nous nous sommes mis à cuisiner dès que nous sommes arrivés sur place, et de nombreux employés de la mairie sont venus les uns après les autres jeter un coup d'œil sur la cuisine, attirés par les odeurs des épices que commencions à mettre dans le plat. Certains ont même mis la main à la pâte en nous aidant à la préparation. Le maire, M. Sugawara, est également venu nous voir plusieurs fois pour s'assurer de la bonne marche des opérations.

2013-May-21-img7.jpg 2013-May-21-img8.jpg

M. Isao Aoki, gérant de l'entreprise Aoki Shoji, nous a prêté une véritable plaque de cuisson afin de cuire efficacement les naans (pains ronds). Comme la fois précédente, il nous l'a apportée en personne, et a participé également à la préparation des pains. Le travail a pu avancer d'autant plus vite que M. Baba, le directeur de l'aciérie Baba Shoten et qui loue l'usine de M. Aoki, est venu nous prêter main forte, accompagné de certains de ses employés.

2013-May-21-img9.jpg 2013-May-21-img10.jpg

Dès midi, tout le monde a pris plaisir à venir se faire servir chacun dans son assiette. Pour le service du curry, en plus des bénévoles habituels de Senmaya-cho et Fujisawa-cho, M. Takahashi, prêtre de l'église catholique de Mizusawa, est également venu nous aider. Comme il faisait beau et chaud ce jour là, tout le monde a pu passer un agréable moment et déguster le curry tout en papotant sous les tentes. Cette fois-ci, nous avons préparé un curry plus épicé car destiné à des adultes. Ce fut un succès puisque certaines personnes ont englouti trois assiettes.

2013-May-21-img11.jpg 2013-May-21-img12.jpg

Les moines des temples voisins de la mairie, le Chusonji et le Motsuji, nous ont fait la joie de se joindre à la fête et profiter de notre « Curry de l'amitié ® »

Après le repas, nous avons proposé du chaï (thé pakistanais) préparé avec le lait frais offert par des producteurs de la ferme laitière de Senmaya-cho. Ce thé marque habituellement la fin du repas, mais notre personnel ainsi que tous les bénévoles ont pu ensuite déguster une omelette chijimi, un plat typiquement coréen, offerte par M. Lee. Ce ne devait être qu'une collation pour le staff, mais le chijimi de M. Lee, lui même Coréen, était si authentique et fut tellement apprécié que tout le personnel de la mairie en a remporté pour son goûter.

Une fois ce repas de curry terminé, notre président, M. Sata, est intervenu à la radio FM Asumo, où il était l'invité de la rubrique « Asumosagozai » de l'émission « Radio Nanohana » (14h35-15h00). Il nous a fait le plaisir de présenter la nature des activités et de la philosophie de notre association Rentai Tohoku-Seinan. Il a ensuite appelé tous les auditeurs à participer à la marche que nous organiserons le 1er juin, pour soutenir la candidature du Japon à l'accueil de l'accélérateur de particules ILC (International Linear Collider). La marche partira de l'entrée du pavillon Konjikido du temple Chusonji jusqu'à Ichinoseki, pour une distance de dix kilomètres.

N'hésitez-pas à consulter l'article du journal Iwate Nichinichi Shimbun relatant l'organisation du présent événement

L'article du journal Iwate Nichinichi Shimbun du 23 mai 2013

2013-05-23-岩手日日.jpg

Catégorie:Rapport par notre personnel

2013.05.23 08:45 admin

2013.05.20 08:31

Évènement au Conseil de l'aide sociale de Kesennuma (20 mai 2013, Conseil de l'aide sociale, Kesennuma-shi, Miyagi-ken)

Le lundi 20 mai, nous sommes venus offrir notre « Curry de l'amitié ® »aux bénévoles et à tout le personnel du Conseil de l'aide sociale de la ville de Kesennuma, dans la préfecture de Miyagi, pour les encourager.

Nous collaborons étroitement avec le Conseil de l'aide sociale de la ville de Kesennuma, depuis le début de nos activités. Juste après la catastrophe, il nous avait prêté trois véhicules 4×4 afin de déplacer les bénévoles vers les zones sinistrées. Nous échangeons aussi régulièrement des informations sur les logements temporaires où la communication reste insuffisante entre les habitants, afin de décider des lieux où organiser nos grands repas de riz au curry. C'est animés de la volonté de transmettre notre gratitude et nos encouragements à tous les bénévoles ainsi qu'au Conseil de l'aide sociale, où de nombreuses personnes continuent leurs efforts en vue de la reconstruction alors qu'elles sont elles-mêmes directement victimes de la catastrophe, que nous avons décidé d'organiser un grand curry.

2013-May-20-img1.jpg 2013-May-20-img2.jpg

Avec le « Curry de l'amitié ® » que nous avons servi dans la ville de Rikuzentakata en avril dernier, c'est la troisième fois que nous organisons un tel événement pour un organisme public. Le Conseil de l'aide sociale de la ville de Kesennuma s'est réjoui de l'événement et nous a accueillis en mettant à notre disposition de grandes tentes, afin de pouvoir préparer le repas malgré la pluie.

2013-May-20-img3.jpg 2013-May-20-img4.jpg

Cette fois aussi, nous avons préparé le repas le jour précédent afin de réduire au minimum les préparatifs sur place. C'est une fois encore dans les locaux du Centre d'échange Minami de Senmaya-cho, que nous ne remercierons jamais assez, que nous avons préparé le repas avec l'aide des habitants de la ville. M. Onodera, le président du Rotary Club de Senmaya-cho, nous a généreusement offert vingt kilos de viande de poulet car il ne pouvait être présent à la préparation. Le producteur de lait M. Sato nous a offert du lait frais et entier de sa ferme. Finalement, nous avons pu terminer la préparation du riz au curry dans les temps grâce à la collaboration de tous les bénévoles.

2013-May-20-img5.jpg 2013-May-20-img6.jpg

Cette fois encore, M.Lee, adhérant aux buts de notre projet, est venu la veille nous prêter main forte pour la préparation. Il s'intéresse beaucoup au bénévolat et a déjà participé, entre autres, à la distribution de repas aux démunis à Sanya. Son habilité en cuisine a fait une forte impression, lui qui fut autrefois le gérant d'un restaurant à Roppongi.

2013-May-20-img7.jpg 2013-May-20-img8.jpg

M. Isao Aoki, de la société Aoki Shoji, nous a à nouveau prêté une véritable plaque de cuisson pour pouvoir cuire les naans (pains ronds), mais l'a cette fois apportée en personne et nous a fait le plaisir de nous aider à la préparation des pains.

2013-May-20-img9.jpg 2013-May-20-img10.jpg

Tout le monde a pu passer un bon moment, dégustant le riz au curry tout en bavardant sous les tentes. Nous avons ensuite préparé du chaï (thé pakistanais) avec le lait frais de M. Sato. Ce fut un véritable succès, au point que certaines personnes en ont bu jusqu'à trois tasses. Nous souhaitons que notre modeste contribution puisse permettre au Conseil de l'aide sociale de la ville de Kesennuma de continuer à œuvrer au soutien la population.

Catégorie:Rapport par notre personnel

2013.05.20 08:31 admin

2013.04.13 08:24

Evènement à la mairie de Rikuzentakata (11 avril 2013, mairie de Rikuzentakata-shi, Iwate-ken)

Le jeudi 11 avril, nous avons organisé dans les locaux de la mairie de Rikuzentakata, dans la préfecture d'Iwate, un « Curry de l'amitié ® » gratuit pour encourager tous les employés.

2013-Apl-11-img1.jpg 2013-Apl-11-img2.jpg

Selon les dernières statistiques datées du 31 décembre 2012, à la suite du tsunami engendré par le séisme de l'est du Japon de 2011, 1556 personnes ont perdu la vie et 218 sont portées disparues à Rikuzentakata. C'est la ville qui a subi les plus lourdes pertes de toute la préfecture d'Iwate. Malgré les deux longues années qui se sont écoulées depuis les événements, la reconstruction n'a toujours pas vraiment avancé. Parmi les nombreuses personnes directement touchées par la catastrophe qui se consacrent à la reconstruction, on trouve aussi le personnel de la mairie qui continue de s'investir sans parvenir à mettre fin au sentiment de désespoir. Nous avons donc décidé, afin de les encourager et de leur exprimer notre gratitude, d'organiser un grand repas de curry.

Notre association « Rentai Tohoku-Seinan » organise essentiellement de grands repas de curry dans les logements temporaires, mais c'est la deuxième fois que nous proposons un repas à un organisme public après celui organisé en mai 2012 pour l'école primaire Hirota de la ville de Takata. Jusqu'à présent, nous cuisinions les repas sur place en faisant participer les habitants aux préparatifs, car notre but était de redonner courage et énergie à tous les sinistrés. Mais cette fois-ci, nous avons réduit au minimum les préparatifs sur place et nous avons commencé à préparer la veille, car le temps qui nous était imparti était limité et le contexte très différent.

La préparation du repas s'est faite dans les locaux du Centre culturel Minami de Senmaya-cho, qui répond toujours présent quand nous en avons besoin. Nous l'avions planifiée en avance, mais nous avons du faire des achats inopinés et le nombre de personnes prévues pour s'occuper de la préparation a du être revu à la baisse. Tout s'est heureusement très bien passé grâce à l'aide des habitants de Senmaya-Cho.

2013-Apl-11-img3.jpg 2013-Apl-11-img4.jpg

En mai 2012, à l'occasion de la fête du sport de l'école primaire Hirota à Rikuzentakata (préfecture d'Iwate), nous avions offert gratuitement notre « Curry de l'amitié ® » pour soutenir et encourager les enfants et les familles, et nous nous étions liés d'amitié avec un petit garçon du nom de Keisuke (alors en cinquième année d'école primaire). Puis, le 7 juillet, à l'occasion de la fête de Tanabata, nous avions de nouveau organisé un grand repas de curry, ainsi qu'un déjeuner dans les logements temporaires où logeait ce petit garçon (le Complexe de logements temporaires du quartier d'Okubo, à Hirota-cho dans la ville de Rikuzentakata). C'est à cette occasion que nous avons rencontré la mère du petit Keisuke et que nous lui avons parlé du repas pour la mairie. Elle-même victime du désastre, elle a alors demandé à nous donner un coup de main. Elle nous a donc rejoints le matin même à la mairie pour participer à l'organisation.

2013-Apl-11-img5.jpg 2013-Apl-11-img6.jpg

Pourtant très occupé par l'ouverture d'une nouvelle échoppe, le gérant du restaurant de grillades Kakunoshin, M. Chiba, est venu nous prêter main forte dès le matin, accompagné de M. Oyama, un de ses employés. Peu avant midi, c'est M. Sato, le moine bouddhiste de Fujisawa-cho, qui est venu nous assister. Nous remercions aussi M. Onodera, du Rotary Club de Senmaya-cho, qui nous a généreusement offert 36 kilos de viande de poulet, parce qu'il ne pouvait participer à la préparation du repas. Enfin, Marie, une bénévole venue des États-Unis, a rejoint notre équipe après avoir terminé ses activités de volontariat à Minamisoma pour participer à la préparation dès la veille.

2013-Apl-11-img7.jpg 2013-Apl-11-img8.jpg

M. Isao Aoki, gérant de l'entreprise de construction du même nom, a mis à notre disposition une véritable plaque chauffante pour pouvoir cuire efficacement les naans (pains ronds), ce qui nous a permis d'avancer beaucoup plus rapidement dans la préparation.

2013-Apl-11-img9.jpg 2013-Apl-11-img10.jpg

Jusqu'à maintenant, pour ce genre d'événement, nous servions toujours le curry sur place. Cette fois, nous avons changé d'approche et nous avons servi le riz au curry et les naans dans des barquettes car il était nécessaire de distribuer rapidement tous les repas pendant le temps imparti à la pause-déjeuner de la mairie. Nous devions servir 300 repas et avons fait attendre quelques personnes car nous n'avons pas pu tout préparer à l'avance. La distribution a commencé à midi, et tout le monde était servi en une quinzaine de minutes : toute l'équipe a pu pousser un ouf de soulagement.

2013-Apl-11-img11.jpg 2013-Apl-11-img12.jpg

Monsieur Sugawara, maire de Hiraizumi-cho, a mis en place le Centre de soutien commun aux villes de Fujisawa-cho et d'Ichinoseki. Il a apparemment beaucoup soutenu la ville de Rikuzentakata en s'impliquant dans l'accueil des réfugiés, et dans l'approvisionnement en nourriture, en eau, en véhicules et en ressources humaines. On nous a également dit que le maire de Rikuzentakata, lui-même sinistré et veuf depuis la catastrophe, s'était montré particulièrement courageux, donnant son maximum pour ses citoyens. C'est avec cette même générosité que ces deux hommes ont adhéré au but de nos activités, et se sont libérés de leurs fonctions un peu avant midi pour venir nous porter assistance. Nous remercions d'ailleurs M. Sugawara pour sa bonne humeur et son aide précieuse dans la préparation du repas.

Quand notre président nous a demandé d'organiser un événement pour récompenser la mairie de ses efforts, notre équipe a été surprise. Le but de nos activités étant de soutenir l'autonomie, nous sommes bien sûr ravis de pouvoir encourager tout le personnel de la mairie qui travaille jour et nuit pour redonner à la ville son indépendance. Mais notre véritable souhait, c'est que les victimes de la catastrophe adoptent une attitude plus volontaire en se joignant à nos activités afin de se remettre le plus rapidement possible. Ce sentiment est devenue encore plus fort quand le personnel de la mairie nous a dit après le repas : « Ce n'est pas un adieu, nous espérons pouvoir compter à nouveau sur vous ».

N'hésitez pas à consulter l'article publié dans le journal Iwate Nichinichi Shimbun qui relate l'organisation du présent événement.

Rédacteur : Kitade

L'article du journal Iwate Nichinichi Shimbun du 13 avril 2013

2013-Apl-13-岩手日日.jpg

Catégorie:Rapport par notre personnel

2013.04.13 08:24 admin

2013.03.12 10:23

Don d'une statue d'ange et cérémonie en mémoire des victimes (10 et 11 mars 2013, site de l'école primaire d'Okawa, Ishinomaki-shi, Miyagi-ken)

Les dimanche 10 et lundi 11 mars 2013, notre association a organisé une cérémonie en mémoire des victimes du grand séisme de l'est du Japon de 2011 sur le site de l'école primaire d'Okawa, détruite dans la catastrophe, à Ishinomaki, dans la préfecture de Miyagi, et offert une statue d'ange. Ces actions sont motivées par notre souhait de voir les habitants de la région se tourner vers l'avenir et reprendre espoir malgré la profonde tristesse qui les touche, en particulier les familles des victimes.

1. Richard P. Evans et la statue de l'ange

Richard P. Evans est un écrivain né en 1962 à Salt Lake City, dans l'État de l'Utah, aux États-Unis. Il est reconnu pour ses œuvres où prévaut le thème de l'amour familial (http://www.richardpaulevans.com). Après l'obtention de son diplôme à l'université de l'Utah, il commence à travailler dans une agence de publicité et écrit en parallèle un récit pour ses filles intitulé « The Christmas Box ». Ce livre obtient d'abord un succès de bouche à oreille, pour ensuite devenir un véritable best-seller après que l'auteur l'a publié à ses frais sur les recommandations de ses amis. Il continuera par la suite à publier de nombreux best-sellers tout en s'engageant dans des œuvres de charité pour les enfants défavorisés.

Dans le cimetière de Salt Lake City, où se déroule le récit de « The Christmas Box », se trouvait réellement une statue d'ange devenue le symbole du roman, mais celle-ci a été détruite par des inondations en 1984. Elle a été ensuite remplacée par une nouvelle le 6 juin 1994, suite à un don de l'écrivain. Depuis, les actions d'Evans ont emporté l'adhésion de nombreux lecteurs et de plus en plus de répliques de la statue sont installées un peu partout. On la retrouve en 116 lieux différents aux États-Unis, et une est située au Canada. La statue offerte au Japon à l'occasion de notre cérémonie est donc la 118e. Chaque année, le 6 février (le jour du décès de la petite fille dans le roman), de nombreuses personnes ayant perdu un enfant se retrouvent autour de la statue pour partager leur tristesse et se réconforter mutuellement.

2. Élévation de la statue de l'ange sur les lieux de la catastrophe

2013-Mar-10-img1.jpg 2013-Mar-10-img2.jpg

Il est impossible pour nous de ressentir la profonde tristesse que peuvent éprouver les sinistrés. Et c'est forts de ce constat que tous les membres de notre association participant aux activités de soutien se sont un jour interrogés sur les moyens de soulager, ne serait-ce qu'un peu, tous ceux qui ont perdu des proches ou bien même leur enfant. C'est parce que j'étais proche d'Evans que j'en suis venu à l'idée d'installer cette statue d'ange sur les lieux de la catastrophe, et j'ai cherché pendant longtemps le lieu idéal où l'ériger.

3. Rencontre avec M. Takeyama

Nous savions que les habitants du quartier d'Okawa, à Ishinomaki, dans la préfecture de Miyagi, avaient commencé une collecte de fond et projetaient d'élever un monument aux morts près de l'école primaire du quartier où 10 professeurs et 74 enfants périrent ou furent portés disparus à la suite du grand séisme de l'est du Japon de 2011. En lisant un article du journal Yomiuri Online, nous avons appris l'existence de M. Ikuo Takeyama, représentant du Comité pour la construction d'un monument aux morts dans le quartier de Kamatani. Nous avons eu la chance de le rencontrer.

M. Takeyama se trouvait du côté de Hamamatsu le jour de la catastrophe et a réussi à échapper au désastre. Mais sa femme, sa mère et sa fille de 19 ans qui avait été scolarisée à l'école d'Okawa, ont disparu, englouties par le tsunami alors qu'elles tentaient de fuir en voiture.

Nous nous sommes rendus à l'école d'Okawa et après avoir discuté, nous sommes tombés d'accord pour dire qu'il n'y avait pas de lieu plus à même d'accueillir la statue de l'ange.

4. Préparatifs pour la réception de la statue sur le site de l'école d'Okawa

2013-Mar-10-img3.jpg 2013-Mar-10-img4.jpg

M. Takeyama a bien sûr redoublé d'efforts au moment de l'installation de la statue, mais c'est aussi grâce à la précieuse collaboration des membres de l'association des parents et professeurs de l'école d'Okawa que nous sommes parvenus à ériger la statue de l'ange, en tant que monument aux morts, dans l'enceinte de l'école.

2013-Mar-10-img5.jpg 2013-Mar-10-img6.jpg 2013-Mar-10-img7.jpg

C'est notre association qui s'est chargée du transport de la statue depuis l'étranger. Pour la construction des fondations et du socle de la statue, c'est M. Isao Aoki, le directeur de l'entreprise de construction du même nom (basée à Ichinoseki) qui, enthousiasmé par notre projet, a gratuitement pris en charge les travaux, en plus des nombreux services qu'il nous avait déjà rendus depuis le début de nos activités de soutien.

2013-Mar-10-img8.jpg 2013-Mar-10-img9.jpg

M. Kenichi Shoji, administrateur de la clinique Shoji, spécialisée dans la gastro-entérologie et la médecine générale et qui appartient au groupe hospitalier Mizuhokai, s'est beaucoup investi le jour de la cérémonie. Il a non seulement organisé le dîner du 10 mars pour les 25 participants mais s'est aussi occupé du déjeuner du lendemain. De plus, il s'est également chargé de trouver les logements pour le staff de notre association et les tentes nécessaires à l'organisation de l'événement.

5. Célébration d'un office organisé par les habitants

2013-Mar-10-img10.jpg 2013-Mar-10-img11.jpg

La célébration de l'office pour les victimes de la catastrophe devait se tenir devant le monument aux morts (la statue de l'ange) dans la cour de l'école, mais à cause de vents violents, c'est dans les locaux que s'est finalement déroulée la cérémonie.

6. Cérémonie en mémoire des victimes et don de la statue de l'ange

2013-Mar-10-img12.jpg 2013-Mar-10-img13.jpg

Le 10 mars, après la fin de l'office, le prêtre supérieur du sanctuaire shinto Wakamiya Hachiman, M. Hitoshi Soeno, venu exprès de Nagoya, a prononcé une prière devant la statue de l'ange.

À cette prière, se sont joints le personnel de notre association, tous nos collaborateurs locaux, ainsi que Lisa Johnson, épouse de Richard P. Evans, venue représenter ce dernier, accompagnée de Jared O.M. Fairbanks, le sculpteur de la statue de l'ange, tous deux venus des États-Unis, de Salt Lake City.

2013-Mar-10-img14.jpg 2013-Mar-10-img15.jpg

Le 11 mars, le Père Akira Takahashi, prêtre de l'église catholique de Mizusawa dans la préfecture d'Iwate, et M. Ryoki Sato du temple bouddhique Tôgenji à Fujisawa-cho (école zen Soto), ont chacun donné une cérémonie en mémoire des défunts de la catastrophe. Puis c'est Saïd Tahir, membre de notre association et de confession musulmane, qui a lu des passages choisis du Coran, notamment des extraits sur les bienfaits des anges. Ce fut donc une cérémonie œcuménique, où différentes confessions ont pu dialoguer entre elles pour la paix dans le monde.

2013-Mar-10-img16.jpg 2013-Mar-10-img17.jpg

râce à la statue de l'ange, nommée « Angel of Hope » (Ange de l'espoir), nous espérons transmettre un message fort d'espérance pour que toutes les personnes touchées par la catastrophe puissent surmonter leur peine et aller de l'avant.

Pour finir, voici un article du Journal Iwate Nichinichi Shimbun relatant le déroulement des cérémonies, où figure le message de Lisa Johnson, venue au Japon représenter Richard P. Evans.

Yasuhiko Sata
président de Rentai Tohoku-Seinan

Message from Ms. Lisa Johnson

L'article du journal Iwate Nichinichi Shimbun du 14 mars 2013

2013-Mar-14-岩手日日.jpg

Catégorie:Rapport par notre personnel

2013.03.12 10:23 admin

Informations

RENTAI TOHOKU-SEINAN Activités de soutien
Rapports de nos activités

Actualité

  • Pour nos dernières activités de soutien, veuillez vous référer à notre page en anglais.
  • Évènement à l'hôpital préfectoral Takata (10 juillet 2013, Centre de soins temporaire de l'hôpital préfectoral Takata, Iwate-ken)
  • Organisation d'une marche de soutien pour l'ILC (30 juin 2013, Hiraizumi-cho, Nishiiwai-gun / Ichinoseki-shi, Iwate-ken)
  • Évènement à la mairie d'Otsuchi-cho, dans la préfecture d'Iwate (28 juin 2013, mairie d'Otsuchi-cho, Iwate-ken)
  • Évènement à l'hôpital préfectoral Otsuchi (20 juin 2013, Centre de soins temporaire de l'hôpital préfectoral Otsuchi, Iwate-ken)
  • Organisation d'une marche de soutien pour l'ILC (1er juin 2013, Hiraizumi-cho, Nishiiwai-gun / Ichinoseki-shi, Iwate-ken)
  • Évènement à la mairie de Hiraizumi-cho (21 mai 2013, Hiraizumi-cho, Nishiiwai-gun, Iwate-ken)
  • Évènement au Conseil de l'aide sociale de Kesennuma (20 mai 2013, Conseil de l'aide sociale, Kesennuma-shi, Miyagi-ken)
  • Evènement à la mairie de Rikuzentakata (11 avril 2013, mairie de Rikuzentakata-shi, Iwate-ken)
  • Don d'une statue d'ange et cérémonie en mémoire des victimes (10 et 11 mars 2013, site de l'école primaire d'Okawa, Ishinomaki-shi, Miyagi-ken)