一般財団法人 連帯 東北・西南 RENTAI TOHOKU-SEINAN

一般財団法人 連帯 東北・西南 RENTAI TOHOKU-SEINAN

  • 日本語
  • English
  • Francais
  • Deutsch
  • 中国語



2013年03月
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Archives

2013.03.12 10:23

Don d'une statue d'ange et cérémonie en mémoire des victimes (10 et 11 mars 2013, site de l'école primaire d'Okawa, Ishinomaki-shi, Miyagi-ken)

Les dimanche 10 et lundi 11 mars 2013, notre association a organisé une cérémonie en mémoire des victimes du grand séisme de l'est du Japon de 2011 sur le site de l'école primaire d'Okawa, détruite dans la catastrophe, à Ishinomaki, dans la préfecture de Miyagi, et offert une statue d'ange. Ces actions sont motivées par notre souhait de voir les habitants de la région se tourner vers l'avenir et reprendre espoir malgré la profonde tristesse qui les touche, en particulier les familles des victimes.

1. Richard P. Evans et la statue de l'ange

Richard P. Evans est un écrivain né en 1962 à Salt Lake City, dans l'État de l'Utah, aux États-Unis. Il est reconnu pour ses œuvres où prévaut le thème de l'amour familial (http://www.richardpaulevans.com). Après l'obtention de son diplôme à l'université de l'Utah, il commence à travailler dans une agence de publicité et écrit en parallèle un récit pour ses filles intitulé « The Christmas Box ». Ce livre obtient d'abord un succès de bouche à oreille, pour ensuite devenir un véritable best-seller après que l'auteur l'a publié à ses frais sur les recommandations de ses amis. Il continuera par la suite à publier de nombreux best-sellers tout en s'engageant dans des œuvres de charité pour les enfants défavorisés.

Dans le cimetière de Salt Lake City, où se déroule le récit de « The Christmas Box », se trouvait réellement une statue d'ange devenue le symbole du roman, mais celle-ci a été détruite par des inondations en 1984. Elle a été ensuite remplacée par une nouvelle le 6 juin 1994, suite à un don de l'écrivain. Depuis, les actions d'Evans ont emporté l'adhésion de nombreux lecteurs et de plus en plus de répliques de la statue sont installées un peu partout. On la retrouve en 116 lieux différents aux États-Unis, et une est située au Canada. La statue offerte au Japon à l'occasion de notre cérémonie est donc la 118e. Chaque année, le 6 février (le jour du décès de la petite fille dans le roman), de nombreuses personnes ayant perdu un enfant se retrouvent autour de la statue pour partager leur tristesse et se réconforter mutuellement.

2. Élévation de la statue de l'ange sur les lieux de la catastrophe

2013-Mar-10-img1.jpg 2013-Mar-10-img2.jpg

Il est impossible pour nous de ressentir la profonde tristesse que peuvent éprouver les sinistrés. Et c'est forts de ce constat que tous les membres de notre association participant aux activités de soutien se sont un jour interrogés sur les moyens de soulager, ne serait-ce qu'un peu, tous ceux qui ont perdu des proches ou bien même leur enfant. C'est parce que j'étais proche d'Evans que j'en suis venu à l'idée d'installer cette statue d'ange sur les lieux de la catastrophe, et j'ai cherché pendant longtemps le lieu idéal où l'ériger.

3. Rencontre avec M. Takeyama

Nous savions que les habitants du quartier d'Okawa, à Ishinomaki, dans la préfecture de Miyagi, avaient commencé une collecte de fond et projetaient d'élever un monument aux morts près de l'école primaire du quartier où 10 professeurs et 74 enfants périrent ou furent portés disparus à la suite du grand séisme de l'est du Japon de 2011. En lisant un article du journal Yomiuri Online, nous avons appris l'existence de M. Ikuo Takeyama, représentant du Comité pour la construction d'un monument aux morts dans le quartier de Kamatani. Nous avons eu la chance de le rencontrer.

M. Takeyama se trouvait du côté de Hamamatsu le jour de la catastrophe et a réussi à échapper au désastre. Mais sa femme, sa mère et sa fille de 19 ans qui avait été scolarisée à l'école d'Okawa, ont disparu, englouties par le tsunami alors qu'elles tentaient de fuir en voiture.

Nous nous sommes rendus à l'école d'Okawa et après avoir discuté, nous sommes tombés d'accord pour dire qu'il n'y avait pas de lieu plus à même d'accueillir la statue de l'ange.

4. Préparatifs pour la réception de la statue sur le site de l'école d'Okawa

2013-Mar-10-img3.jpg 2013-Mar-10-img4.jpg

M. Takeyama a bien sûr redoublé d'efforts au moment de l'installation de la statue, mais c'est aussi grâce à la précieuse collaboration des membres de l'association des parents et professeurs de l'école d'Okawa que nous sommes parvenus à ériger la statue de l'ange, en tant que monument aux morts, dans l'enceinte de l'école.

2013-Mar-10-img5.jpg 2013-Mar-10-img6.jpg 2013-Mar-10-img7.jpg

C'est notre association qui s'est chargée du transport de la statue depuis l'étranger. Pour la construction des fondations et du socle de la statue, c'est M. Isao Aoki, le directeur de l'entreprise de construction du même nom (basée à Ichinoseki) qui, enthousiasmé par notre projet, a gratuitement pris en charge les travaux, en plus des nombreux services qu'il nous avait déjà rendus depuis le début de nos activités de soutien.

2013-Mar-10-img8.jpg 2013-Mar-10-img9.jpg

M. Kenichi Shoji, administrateur de la clinique Shoji, spécialisée dans la gastro-entérologie et la médecine générale et qui appartient au groupe hospitalier Mizuhokai, s'est beaucoup investi le jour de la cérémonie. Il a non seulement organisé le dîner du 10 mars pour les 25 participants mais s'est aussi occupé du déjeuner du lendemain. De plus, il s'est également chargé de trouver les logements pour le staff de notre association et les tentes nécessaires à l'organisation de l'événement.

5. Célébration d'un office organisé par les habitants

2013-Mar-10-img10.jpg 2013-Mar-10-img11.jpg

La célébration de l'office pour les victimes de la catastrophe devait se tenir devant le monument aux morts (la statue de l'ange) dans la cour de l'école, mais à cause de vents violents, c'est dans les locaux que s'est finalement déroulée la cérémonie.

6. Cérémonie en mémoire des victimes et don de la statue de l'ange

2013-Mar-10-img12.jpg 2013-Mar-10-img13.jpg

Le 10 mars, après la fin de l'office, le prêtre supérieur du sanctuaire shinto Wakamiya Hachiman, M. Hitoshi Soeno, venu exprès de Nagoya, a prononcé une prière devant la statue de l'ange.

À cette prière, se sont joints le personnel de notre association, tous nos collaborateurs locaux, ainsi que Lisa Johnson, épouse de Richard P. Evans, venue représenter ce dernier, accompagnée de Jared O.M. Fairbanks, le sculpteur de la statue de l'ange, tous deux venus des États-Unis, de Salt Lake City.

2013-Mar-10-img14.jpg 2013-Mar-10-img15.jpg

Le 11 mars, le Père Akira Takahashi, prêtre de l'église catholique de Mizusawa dans la préfecture d'Iwate, et M. Ryoki Sato du temple bouddhique Tôgenji à Fujisawa-cho (école zen Soto), ont chacun donné une cérémonie en mémoire des défunts de la catastrophe. Puis c'est Saïd Tahir, membre de notre association et de confession musulmane, qui a lu des passages choisis du Coran, notamment des extraits sur les bienfaits des anges. Ce fut donc une cérémonie œcuménique, où différentes confessions ont pu dialoguer entre elles pour la paix dans le monde.

2013-Mar-10-img16.jpg 2013-Mar-10-img17.jpg

râce à la statue de l'ange, nommée « Angel of Hope » (Ange de l'espoir), nous espérons transmettre un message fort d'espérance pour que toutes les personnes touchées par la catastrophe puissent surmonter leur peine et aller de l'avant.

Pour finir, voici un article du Journal Iwate Nichinichi Shimbun relatant le déroulement des cérémonies, où figure le message de Lisa Johnson, venue au Japon représenter Richard P. Evans.

Yasuhiko Sata
président de Rentai Tohoku-Seinan

Message from Ms. Lisa Johnson

L'article du journal Iwate Nichinichi Shimbun du 14 mars 2013

2013-Mar-14-岩手日日.jpg

Catégorie:Rapport par notre personnel

2013.03.12 10:23 admin

Informations

RENTAI TOHOKU-SEINAN Activités de soutien
Rapports de nos activités

Actualité

  • Don d'une statue d'ange et cérémonie en mémoire des victimes (10 et 11 mars 2013, site de l'école primaire d'Okawa, Ishinomaki-shi, Miyagi-ken)